Category Archives: Uncategorized

Pourquoi faire des séances d’hypnose ?

Les personnes ayant subi un traumatisme lié à un événement passé peuvent avoir envie de comprendre son impact sur la vie actuelle. Le plus souvent, il leur est conseillé de se tourner vers un hypnothérapeute. Il sera le mieux placé pour vous aider dans votre démarche. Mais cette thérapie peut aussi vous être conseillée dans bien d’autres circonstances.

Les personnes qui ont recours à la thérapie par hypnose

Dans certains cas comme une grande anxiété, une agressivité ou pour trouver la cause d’un stress, certains professionnels peuvent conseiller l’hypnose. Il sera alors possible de mieux comprendre l’état de dépression ou de fatigue psychologique du patient. Mais, il est important de savoir qu’il faut faire plusieurs séances avant d’arriver à avoir des résultats.
Et depuis un certain temps, l’hypnose est de plus en plus conseillée aux patients qui vont faire des opérations. Cette alternative est une excellente solution pour permettre au patient de se détendre ou s’ils ne peuvent pas faire une anesthésie.

Toutefois, les bienfaits de l’hypnose sont illimités. Quelques séances peuvent également vous aider à mieux supporter des douleurs. Dans ce cas, l’hypnothérapeute va faire des suggestions pour remplacer les sensations douloureuses par d’autres qui sont plus agréables. Il faut bien préciser que ces séances ne vont pas guérir le patient. Cela va simplement l’aider à moins souffrir.

Et si vous avez essayé de nombreux régimes et que vous avez craqué, l’hypnothérapie peut vous aider. Le thérapeute peut avec des suggestions hypnotiques vous éviter de vous laisser tenter par certains aliments. Vous verrez alors que vous serez dans de meilleures dispositions pour combattre vos kilos en trop.

Le déroulement d’une séance d’hypnose

Pendant la première consultation, le thérapeute va vous poser des questions pour en savoir plus sur votre problème. Il va aussi en profiter pour vous mettre à l’aise. Il pourra alors savoir comment procéder au cours de la séance suivante.

Pendant le second rendez-vous, il vous mettra à l’aise avant de commencer la séance d’hypnose. Il pourra alors vous aider à résoudre vos problèmes. S’il s’agit d’une consultation pour déterminer la cause d’un traumatisme, vous serez alors en mesure d’en connaître la raison. Par contre, si vous voulez des solutions, des suggestions vous aideront à vous sentir mieux.

Et si vous vous posez des questions sur la fin de la séance, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Le patient revient toujours à la réalité. Vous pouvez choisir de suivre les instructions sur des cassettes ou des vidéos pour vous hypnotiser par vous-même. Cela peut donner des résultats pour certaines personnes, mais pas pour d’autres.

Le mieux est donc de vous tourner vers des professionnels. Ils ont des diplômes en médecine ou en psychologie et ils ont suivi des formations sur l’hypnose. Plusieurs d’entre eux ont des sites comme http://icitherapie.fr/. Vous pourrez alors prendre rendez-vous pour commencer à vous sentir mieux.

La médecine chinoise et ses formidables atouts

La médecine chinoise traditionnelle est une technique qui sert aussi bien à prévenir les maladies qu’à les soigner. On connait cette discipline surtout à travers l’acupuncture.

Toutefois, la pharmacopée, la diététique, le Qi-gong thérapeutique ainsi que les massages font tous partie des branches de la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise). Ces piliers visent à équilibrer le fonctionnement de l’organisme.

L’objectif de la médecine chinoise

D’après les Chinois, la santé résulte du bon équilibre entre le « Yin » et le« Yang ». La MTC est justement une thérapie basée sur les techniques ancestrales qui visent à soigner l’homme dans sa globalité. Les traitements cherchent à rééquilibrer l’énergie du patient. En effet, l’insuffisance du Yang peut entrainer une fatigue chronique, une frilosité, une prise de poids ou un affaiblissement du système immunitaire. En revanche, la déficience du Yin provoque l’insomnie, la mauvaise haleine, l’irritation des yeux ou encore le stress. Afin d’avoir un corps sain, il faut donc rétablir l’équilibre entre ces éléments. C’est tout l’intérêt de la médecine chinoise. Les différentes branches de la MTC tirent leur efficacité en agissant directement sur ces deux pôles pour que le patient retrouve la forme. C’est une thérapie à la fois préventive et curative.

Les différentes branches de la médecine chinoise

Tout comme la naturopathie, la MTC se base sur la santé bio. Il s’agit d’une médecine douce qui vise à prévenir les maladies et à soigner les pathologies avec des moyens naturels. Elle dispose de 5 piliers, dont le plus connu est l’acupuncture. Cela consiste à stimuler avec des aiguilles des points précis du corps afin de rétablir la circulation du « Qi » ou des énergies « yin et yang ». Cette méthode demande une bonne expertise et seul un professionnel, à l’instar d’un acupuncteur à Nantes ou ailleurs en France, est habilité à la pratiquer. Elle est très efficace pour se détendre et pour lutter contre les affections respiratoires ainsi que les différentes maladies cutanées. Cette thérapie est également utilisée en complément des traitements contre le cancer. Par ailleurs, les massages thérapeutiques agissent sur le fonctionnement global de l’organisme. Ils traitent notamment l’insomnie, les troubles intestinaux et émotionnels. Enfin, la pharmacopée sert à calmer l’esprit tandis que le Qi-Gong élimine les toxines du corps.

Comment débuter en sophrologie ?

La sophrologie rencontre de plus en plus de succès et vous aimeriez vous reconvertir dans ce domaine ? Mais pour être dans les meilleures conditions pour exercer le métier de sophrologue, il est conseillé de suivre une formation sophrologie. On vous explique tout !

Qu’est-ce qu’un sophrologue ?

La sophrologie est une technique qui allie le psychique et le corporel qui fut inventé par le célèbre neuropsychiatre Alfonso Caycedo. Comme il l’a appris lors de sa formation sophrologie, par des exercices de visualisation et de respiration, le sophrologue vous amène dans un état de détente physique, de bien-être mental afin de vous aider à parvenir à l’épanouissement personnel.

Grâce à cela, le sophrologue peut traiter divers problèmes comme les troubles alimentaires, du sommeil, le stress, la dépression, des phobies, certaines dépendances comme à l’alcool ou au tabac ou encore gérer des crises d’angoisse. Il peut également intervenir auprès d’enfants qui présentent des difficultés comportementales ou scolaires.

La formation sophrologie, en quoi ça consiste ?

Si aucune formation sophrologie n’est obligatoire pour exercer le métier de sophrologue, il est tout de même vivement recommandé d’en suivre une. Pour découvrir le fonctionnement d’une école de sophrologie et ses modalités de fonctionnement, cliquez ici.
Plusieurs types d’écoles dispensent une formation sophrologie. On distingue ainsi :

  • Les écoles caycédiennes qui sont affiliées à la fondation Alfonso Caycédo.
  • Les écoles non-caycédiennes qui sont proposées par d’anciens collaborateurs d’Alfonso Caycédo.
  • Les écoles de pseudo-sophrologie : Elles mêlent habilement la sophrologie, la relaxation et des exercices de visualisation.
  • Les écoles d’inspiration caycédienne : Elles ne sont pas affiliées à la fondation Alfonso Caycédo mais basent leur enseignement sur les techniques de sophrologie de son fondateur.

Comme c’est indiqué sur cette page, il existe ainsi différentes façons de pratiquer la sophrologie, vous devez donc choisir une école dont la définition du sophrologue est la même que la vôtre.

La formation qui vous est proposée doit être complète tant par les thèmes qui sont abordés que par l’acquisition de savoirs théoriques et pratiques. Ainsi, la réalisation d’un stage pratique pour vous permettre de prendre vos marques en étant supervisé par un sophrologue confirmé est indispensable. De même, si l’école vous propose quelques heures d’apprentissage pour vous accompagner durant vos premières heures durant lesquelles vous exercez, c’est un atout très important.

Les qualités requises pour être sophrologue

Si la formation sophrologie vous donne toutes les bases pour bien commencer en sophrologie, il faut savoir que certaines qualités sont indispensables à ce métier.
La première chose dont vous devrez savoir faire preuve c’est d’écoute. Vous devrez en effet bien écouter les attentes de vos clients pour bien cerner leurs problèmes et savoir les points sur lesquels vous allez devoir travailler. De cela découle le choix de vos exercices.
Ensuite, vous devez posséder des qualités d’animation car vous aurez à animer vos séances de façon attrayante qu’elles soient individuelles ou en groupe.
Enfin, vous devez avoir de bonnes qualités en communication pour créer un lien particulier avec vos patients, qu’ils se sentent à l’aise avec vous. C’est indispensable pour que vous puissiez les amener dans l’état de bien-être attendu.

Les opportunités professionnelles

Pour commencer en tant que sophrologue, vous avez la possibilité d’exercer dans des établissements tels qu’une maison de retraire, un cabinet médical, un centre de thalassothérapie ou de remise en forme… Ou bien d’exercer en tant qu’indépendant en ouvrant votre propre cabinet.

Dans ce cas, vous devrez vous faire connaître. Pour cela, une présence sur internet est indispensable mais pas suffisante. Vous devrez aussi proposer vos services aux particuliers, aux institutions et aux entreprises. Veillez à chaque fois à donner une image professionnelle de vous. Vous trouverez ainsi vos premiers clients puis le bouche-à-oreille fera le reste !

Quel est le rôle d’un audioprothésiste ?

appareils auditifsDe plus en plus de personnes ont des problèmes auditifs. Si les personnes âgées sont particulièrement exposées du fait du temps qui passe, les jeunes ne sont pas pour autant à l’abri. Plusieurs facteurs peuvent en effet être la cause d’une difficulté à entendre en dehors de l’âge avancé. Après consultation avec un spécialiste en l’occurrence un ORL, dans de nombreux cas le seul moyen de permettre à un malentendant de percevoir de nouveau des sons c’est de lui prescrire un appareil auditif. C’est là qu’entre en jeu l’audioprothésiste. Il s’agit du professionnel qui se chargera de trouver l’appareil qui saura pallier à vos déficiences. Il est donc chargé de mesurer l’audition, de sélectionner l’appareil adéquat et d’assurer un bon suivi et l’entretien de l’appareil.

La mesure de l’audition par l’audioprothésiste

Le premier rôle de l’audioprothésiste c’est de mesurer l’audition du patient. Cette étape est indispensable pour pouvoir établir un diagnostic. Pour ce faire la technique utilisée consiste à la production d’un audioprogramme. Pour cette première consultation, tout se passe dans une pièce qui est insonorisée afin d’éviter que le résultat obtenu ne soit faussé. Le praticien se servira d’un casque et de divers appareils qui sont prévus à cet effet. La courbe d’audition obtenue va alors permettre d’évaluer l’acuité auditive du patient et c’est sur cette base que le professionnel va proposer différents appareils à la personne malentendante.

La sélection de l’appareil par l’audioprothésiste

Une fois le bilan auditif établi par l’audioprothésiste, il aide le patient dans le choix de son appareil. Dans certains cas il est possible qu’une empreinte du conduit auditif soit faite pour un meilleur confort du patient au moment du port. À défaut des essayages vont être faits jusqu’à ce que le bon appareil soit trouvé. Les propositions qui sont faites au patient doivent tenir compte de la gravité de sa surdité, mais aussi du budget dont il dispose. Le coût des appareils auditifs est en effet variable. Sans que cela n’impacte sur la qualité du traitement du son, il est possible d’en avoir d’entrée de gamme ou en haut de gamme.

Le suivi du patient par l’audioprothésiste

Le rôle de l’audioprothésiste ne se limite pas à mesurer l’audition et à aider dans le choix du bon appareil. Il est aussi chargé d’assurer le suivi du patient. Cette tache consiste à vérifier l’évolution de l’audition du patient. En effet, le port d’un appareil peut permettre de traiter la déficience, ce qui signifie que son utilisation pourra être limitée dans le temps. Dans d’autres cas le suivi de l’évolution de l’audition va permettre de déterminer s’il faut procéder au changement du premier appareil prescrit. Le suivi fait par l’audioprothésiste consiste aussi à assurer l’entretien du dispositif d’un point de vue technique.

La bonne adresse pour trouver un audioprothésiste compétent

Des audioprothésistes, il en existe plusieurs. Toutefois si vous voulez en avoir un avec la certitude qu’il est doté des connaissances et des compétences requises pour effectuer ce métier il faut se rendre à la Maison de l’Appareil Auditif. Spécialiste de la vente des appareils auditifs de bonne qualité à des prix défiant toute concurrence, l’enseigne en ligne est aussi en mesure de mettre à votre disposition un audioprothésiste diplômé d’État. C’est en toute quiétude que vous pourrez lui confier vos oreilles afin qu’il vous accompagne dans le choix de l’appareil qui saura correspondre à votre acuité auditive et à votre budget.

L’audioprothésiste est le spécialiste incontournable si vous devez porter un appareil auditif. Bien le choisir c’est la garantie d’avoir un appareil efficace, confortable et aux meilleurs prix du marché.

Perte de poids, une alternative non chirurgicale

Le culte du corps parfait et bien entretenu avait envahi la société occidentale suite aux grands mouvements féministes durant la fin des années soixante et s’est prolongé jusqu’à aujourd’hui.

Or si la mode importée notamment par les stars de Hollywood était de recourir à la chirurgie esthé-tique, pour avoir une taille fine, notamment par des techniques comme la liposuccion, aujourd’hui beaucoup de personnes préfèrent des solutions plus douces et moins radicales.

ET c’est tout à fait dans l’air du temps, ainsi on avait vu une progression fulgurantes des traitements naturels, homéopathique et alternative au cours des dix dernières années.

La cellulite étant par excellence l’élément le plus disgracieux dans le corps d’une femme, des nou-velles solutions ont vu le jour pour en finir avec ça, notamment des techniques récemment décou-vertes venant directement des Etats-unis.

La cryolipolyse, une nouvelle méthode pour réduire la cellulite

cryolipolyseLa cryolipolyse est une nouvelle méthode peu connue encore à ce jour qui permet de faire dispa-raître la cellulite en utilisant le froid, elle permet de re-dessiner la silhouette sans passer par la chirurgie ou à des pratiques comme la liposuccion .

Le médecin (chirurgien, dermatologue ou encore spécialiste de la cryolipolyse à Paris) va, en utili-sant un extracteur de chaleur à deux degré, aspirer la zone disgracieuse.

Cette technique va éliminer les petits bourrelets et poignets d’amour entre autre d’une manière simple et rapide. Elle est donc réservée aux personnes qui ne sont pas en surpoids, mais qui ont juste de petits défauts à gommer.

C’est le médecin qui décidera si oui ou non le patient peut bénéficier de ce nouveau procédé qui ne convient pas à tous.

La durée du traitement

Il faut compter une heure par zone à traiter. Le médecin pose une ventouse reliée à une machine qui va tout simplement aspirer la peau.

Les résultats sont assez longs et il faut compter entre un et trois mois avant de voir les effets. Après la destruction des cellules graisseuses, il faut du temps avant que celles-ci ne s’éliminent entièrement.

Existe-il des effets secondaires ?

Cette nouvelle méthode comporte cependant des risques d’inflammation.

Le constructeur explique que si le patient est amené à reprendre du poids, les cellules graisseuses vont alors gonfler même si elles ne se reproduisent pas ce qui peut donc gâcher les résultats ob-tenus.

De petits désagréments peuvent apparaître tels que des rougeurs cutanées ou des gonflements. En général, seule une sensation d’engourdissement subsiste pendant plusieurs semaines.

Plus rarement, de légères douleurs à très douloureuses peuvent survenir.

Les tarifs varient entre 650€ et 1 400€ en fonction de la zone traitée du pays où le cabinet du mé-decin traitant est situé.

Bas de contention : comment et dans quels cas les utiliser ?

Si l’insuffisance veineuse est une pathologie réelle, une mauvaise circulation peut déjà être à l’origine de gênes, voire de douleurs : sensation de jambes lourdes, œdème au niveau de la cheville ou du mollet, varices etc. Ces inconforts sont augmentés par les différences de pression, par exemple lors de voyages en avion ou à la montagne. Pour soulager ces douleurs – ressenties par un grand nombre d’hommes et de femmes – il est possible de porter des vêtements de compression : bas, chaussettes, collants… Les fameux “bas de contention” sont aujourd’hui bien plus esthétiques que naguère, et se portent de façon tout à fait discrète même sous une jupe. Vous n’avez donc plus de raison de rester dans la souffrance !

Les femmes enceintes, notamment, ont souvent les pieds qui gonflent

bas-de-contentionCe phénomène, bien connu des futures mamans, est dû à un manque de tonicité des veines et à la compression de la veine cave par l’utérus. Cet œdème peut être soulagé par une position des pieds légèrement surélevés au repos, et par des dispositifs médicaux tels que les vêtements de compression.

Il ne faut pas traiter ce syndrome à la légère, car des complications peuvent apparaître : varices, mauvais retour du sang vers le cœur, phlébite, thrombose… Les hommes sont également touchés par les problèmes veineux, et peuvent être obligés d’enfiler eux aussi des chaussettes de contention.

Dispositifs prescrits par le médecin ou manchons de compression pour le sport

Afin d’éviter tout risque de varices, d’embolie ou de thrombose, vous pouvez bénéficier d’une prescription médicale pour des vêtements de contention. La compression exercée par ceux-ci est plus ou moins forte selon le degré d’insuffisance veineuse : la contention va de la classe I pour des troubles légers, à la classe IV pour des symptômes sévères.
En cas de syndrome faible ou passager – en cas de grossesse par exemple – vous pouvez opter pour des manchons de compression. Simples à enfiler, ils existent pour les mollets ou les bras et sont aussi tout à faits indiqués dans le cadre d’une pratique sportive, pendant ou après celle-ci.

En résumé, porter des bas de contention – ou tout autre vêtement de compression – permet de soulager vos jambes lourdes, de favoriser un meilleur retour veineux et de prévenir des complications aux effets parfois dramatiques. Le tout grâce à des vêtements de compression qui ont su suivre la mode et devenir aussi “tendance” que des sous-vêtements classiques !

A quoi sert un électrocardiographe ?

L’électrocardiographe (connu sous les sigles ECG) est un appareillage médical qui a pour but d’étudier l’activité cardiaque (plus précisément l’activité électrique), afin de diagnostiquer les éventuelles pathologies relatives au système cardio-vasculaire. Grâce à cet examen, on peut chercher les différents signes révélateurs d’une surcharge du cœur (au niveau des oreillettes et des ventricules), ainsi que les signes de souffrance du myocarde. Sans oublier qu’il permet aussi, entre autre, de surveiller de prés les effets secondaires de certains médicaments sur le cœur.

electrocardiographie

Les différents types d’ECG

L’électrocardiographe est un dispositif qui doit être présent dans quasiment tous les services médicaux, mais surtout : aux services de cardiologie, aux urgences, aux blocs opératoires pour tout acte chirurgical, et en réanimation.

Comme on l’a déjà cité, il est indispensable que chaque cabinet de cardiologie se procure un dispositif ECG de très bonne qualité, afin d’offrir aux patients les meilleurs moyens de diagnostiques, on cite a titre d’exemple l’ECG de la marque Schiller.

Quant à l’ECG dit de type portable, il est destiné pour des diagnostics de cas simples, d’où son intérêt pour les cabinets de médecins généralistes.

Le choix des médecins s’oriente le plus souvent vers les électrocardiographes avec une interprétation d’électrocardiogramme de façon automatique. Ce dernier s’imprime en 3, 6 ou 12 dérivations grâce à une imprimante intégrée de type thermique. Certains modèles d’ECG sont en plus équipés de moniteur qui permet l’affichage des dérivations lors de l’examen.

Les dernières générations

Sur le marché, on trouve récemment des ECG-PC : ils se connectent directement aux ordinateurs par USB ou par Bluetooth. Ainsi le médecin peut :

– voir directement l’électrocardiogramme sur l’écran
– transmettre les examens vers l’ordinateur

Ces électrocardiographes informatisés offrent donc au praticien un confort non négligeable lors de son travail et apporte surtout un immense gain de temps. Reste à noter que certains de ces dispositifs sont aussi compatibles avec les tablettes Android et avec les Mac.

Médiprostore offre à ses clients des ECG de différentes marques sur http://www.mediprostore.com/materiel-diagnostic-medical/ecg-electrocardiographe !

Soulager les douleurs musculaires et articulaires avec Alpenkrauter Massimol

soulager-les-douleurs-musculaires-et-articulaires

Utilisées depuis la nuit des temps, les huiles essentielles ont prouvé leurs efficacités dans le traitement de plusieurs maux. Elles possèdent de nombreuses vertus sur la peau et l’organisme. Quelque soit leur mode d’emploi, ces extraits naturelles constituent un remède 100% naturelle et super efficace.

Les huiles essentielles contiennent de nombreux composés merveilleux ayant une excellente efficacité pour soulager les douleurs musculaires. Ces molécules aromatiques agissent parfaitement contre la douleur et réduisent l’inflammation des tissus notamment au niveau des articulations ou des muscles. Ces extraits naturels, permettent d’apporter un bénéfice immédiat et ciblé par un massage localisé sur la zone à traiter. En fait, la rapidité de leur action s’explique surtout par une concentration très élevée de principe actif.

Alpenkrauter Massimol

Connu pour son action efficace anti douleur, Alpenkrauter Massimol est un produit naturel à base de plantes médicinales. Cette pommade est composée principalement de trois huiles essentielles : la lavande, l’eucalyptus et la menthe poivrée. Certes, ces trois composants constituent un outil précieux pour réduire la douleur grâce à leur action ciblé sur l’endroit problématique (courbature, tendinite, arthrite…). Ce sont les meilleures huiles essentielles anti-inflammatoires et antalgiques. En fait, le crème Massimol permet de soulager les articulations douloureuses et d’atténuer les douleurs inflammatoires. En plus, c’est un produit idéal pour préparer les muscles à l’effort puis les détendre.

Généralement, les douleurs se situent en surface de la peau. Alors il est recommandé d’utiliser Massimol après le sauna ou une douche pour que la crème y pénètre facilement et rapidement. Appliquez une petite quantité du produit sur la zone concernée. Puis, massez en faisant des mouvements circulaires.

Se détendre avec les bars à sieste !

Il n’est pas toujours facile d’apprendre à se détendre surtout avec le rythme harassant du quotidien et de pouvoir faire le vide dans son esprit. En effet, apprendre à se relaxer et à évacuer le stress est un véritable art dont il faut maîtriser les règles pour qu’ils soit efficace. Nous avons pu voir que l’alimentation peut être un rempart certain pour favoriser la diminution de certaines pathologies dont celles qui sont liées au stress (eczéma, insomnie…).

BAR A JUS

Parmi les moyens les plus intéressants pour pouvoir se détendre vous pouvez par exemple vous rendre durant la pause de votre travail dans ce que l’on appelle débarrasser est. Il s’agit d’espaces de siestes individuelles vous auraient la possibilité de pouvoir vous reposer dans un lit massant shiatsu mais également avec un fauteuil apesanteur. Il est également possible dans ce type de barres de pouvoir choisir son ambiance mais également un programme de massage correspondant à son fauteuil.

La reconnexion avec la nature

Cela peut donc être un moyen un intéressant pour essayer de faire une véritable pause au cours de sa pause repas, histoire de pouvoir recharger les batteries et mieux gérer son stress au quotidien. Il a également été prouvé que le faite de s’oxygéner par exemple en effectuant des balades dans les bois (pensez à votre glacière électrique !).

Peut être un formidable moyen de se reconnecter à la nature et à ses sens afin de pouvoir s’octroyer un véritable moment de bien-être et de détente. On imagine mal comme le faite d’être connecté à la nature peut être un formidable moyen pour pouvoir faire le vide en soi et laisser entrer en son être toute la magie de l’environnement. C’est d’ailleurs un endroit idéal pour pouvoir vous relaxer et faire de la méditation tout simplement pour vous détendre et laissez vos soucis de côté. Essayez donc de vous asseoir dans un lieu calme en écoutant les bruits des armes et de la nature et vous comprendrez à quel point ce type de lieu peut être très intéressant pour pouvoir lâcher pris et se détendre concrètement.

Cultivez votre bien-être quotidien

Cultiver son bien-être ne fait pas uniquement une fois par an en vacances ou de temps en temps quand on s’accorde un peu de temps pour soi pour souffler un peu car l’on s’est fait dépasser par les événements. Le bien-être doit se cultiver chaque jour et même en permanence. C’est la condition sine qua non pour se sentir bien et être heureux mais aussi pour aider les autres à l’être à leur tour. Le but est de développer ses ressources pour tendre à plus de bienveillance, d’ouverture d’esprit et de sérénité.

De nouvelles habitudes à prendre

Pas de miracle pour se sentir mieux, il faut cultiver un état d’esprit positif qui se fait à travers des exercices réguliers et qui vont permettre de prendre d’autres habitudes. C’est surtout le cas de l’attention, celle-ci qui est souvent très sollicitée par plein de stimuli dans nos vies effrénées : télévision, emails, publicité, smartphone… On a donc toujours l’esprit accaparé et parfois centré sur des éléments uniquement négatifs qui nous amène à ruminer. Ceci est normal car l’instant de survie de l’homme l’incite à se concentrer sur les éventuelles menaces plutôt que sur les éléments positifs et de bien-être. Mais ceci est un véritable handicap au bonheur. Il est donc important d’orienter son attention sur des choses positives et même quand rien ne va plus car il y a toujours du bon dans toutes les situations même s’il est difficile de le voir durant une épreuve. Attention il ne faut pas nier ses problèmes mais toujours se focaliser sur la lumière. On peut apprécier des choses toutes simples qui sont présentes tous les jours devant nous mais auxquelles nous ne faisons pas attention : le chant des oiseaux, une douche bien chaude, un beau ciel bleu…

A l’écoute de son corps

Quand on a un mode de vie effréné, on se concentre en permanence sur les urgences et on délaisse par manque de temps et d’énergie ce qui est essentiel à notre bien-être : nous-même. On ne se pose pas la question de ce qui nous ferait du bien, ce que nous ne voulons plus faire, plus penser… Cela peut même avoir des répercussions sur notre santé (burn out, dépression, maladies cardiaques…). Il est donc important de prendre soin de soi, peu importe son rythme de vie. Cela passe par de petites choses auxquelles faire attention : le sommeil, l’alimentation, le sport… Cela participera à vous faire sentir mieux et retrouver de la sérénité dans votre vie. On peut aussi faire appel à un thérapeute qui va pouvoir nous aider à trouver les pistes d’amélioration de notre vie pour un plus grand bien-être mais il faut aussi faire une démarche personnelle qui doit toujours accompagner une thérapie, quelle qu’elle soi.