Les verrues génitales, un problème intime qui tourmente de nombreuses femmes

Les verrues génitales dites-vous ! Il s’agit d’un sujet intime qui gêne encore de nombreuses femmes atteintes de cette forme de maladie IST transmise par un virus dénommé le papillomavirus. Cependant, il est préférable de s’informer sur cette thématique afin de mieux cerner les causes et de prévenir contre ce type d’infection de ses appareils génitaux. Dans le cas où vous êtes déjà atteint par cette maladie IST, il est dès maintenant temps de traiter ce souci et d’agir assez rapidement avant que cela n’aggrave votre état de santé.

Les verrues génitales, comment faire pour les déceler ?

Aussi connu sous l’appellation les condylomes, il s’agit de lésions sous forme de muqueuse au niveau vulvo-vaginal ou anal. Sa transmission est principalement causée par les relations sexuelles avec un individu déjà contaminé. Les verrues génitales apparaissent chez les femmes en prenant l’apparence d’une excroissance des tissus. Cette dernière peut être de taille variable et très visible à l’œil nu. Les signes de la présence de papillomavirus sont perceptibles après 3 ou 4 mois d’un rapport non protégé. Parfois même, il arrive que ces signes ne soient vraiment apparents que plusieurs années après la relation intime avec une personne contaminée. Dans ce cas, on dit que le virus est en phase latente et que les verrues génitales sont asymptomatiques. Il est facile de contracter cette maladie IST. Cela peut même arriver dès un premier rapport intime. Il est donc essentiel de faire bien attention.

Les verrues génitales et les principales causes entrainant cette maladie

Le papillomavirus ou virus HPV est l’agent bactérien qui provoque les verrues génitales. Il se transmet facilement d’une personne à une autre. Les causes possibles pouvant engendrer cette maladie des appareils génitaux chez la femme ou l’homme sont :

  •  les relations sexuelles non protégées.
  • Le tabagisme, les drogues excessives comme le cannabis ou la cocaïne.
  • Les médicaments immunosuppresseurs.
  • Les changements de partenaire sexuel fréquent.
  • Le non-usage de préservatif lors de ses rapports intimes.
  • Tout cela peut favoriser le fait d’attraper très facilement les condylomes. Pour se prémunir des risques d’être atteint par cette maladie IST, il faut adopter une bonne hygiène de vie (oublier le tabac et les drogues) et ne pas se lancer dans des relations intimes avec différents partenaires.

Que faire ou ne pas faire en cas de verrues génitales ?

Si vous êtes atteints par les verrues génitales, il est essentiel d’éviter les relations intimes avec d’autres personnes. Cela permet d’éviter une forte propagation de la maladie chez d’autres individus. Cependant, l’usage des préservatifs vous permet de ne pas vous passer de rapport intime. En prenant en compte votre état de santé avec les verrues génitales, il est donc essentiel de disposer de condoms chez vous pour éviter les rapports non protégés. Consulter rapidement un médecin est capital dans cette situation. Les spécialistes en médecine moderne peuvent vous guérir rapidement des verrues génitales. Si vous souhaitez connaitre les remèdes efficaces pour les condylomes, on vous montre le meilleur traitement ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *