Les vertus du lait maternel

Votre grossesse touche presque à son terme ? Ou vous avez donné naissance à votre petit ange adoré ? Sachez qu’en tant que maman vous devez être bien informé de l’importance du lait maternel pour votre bébé. Donner le sein est indispensable et tient une place fondamentale dans la croissance ainsi que le développement de son enfant. Focus sur les divers bienfaits du lait maternel.

Il faut savoir que l’alimentation des nouveau-nés est très importante. Elle garantira leur santé, leur croissance et leur développement ainsi que leur force et leur intelligence. À cet effet, les études entérinées par l’UNICEF ont démontré que le lait maternel est le meilleur aliment pour tous ceux qui ont moins de 6 mois. En outre, il s’agit surtout d’un complément encouragé à partir du sixième mois où l’alimentation du petit commence à se diversifier.

Que contient le lait maternel au juste ?

Il s’agit d’un aliment complet et incontournable. En effet, à lui seul, le lait maternel contient plus de 200 composants qui contribuent à une parfaite nutrition d’un enfant. Pour ne citer que quelques-uns de ces principes actifs, le lait maternel contient donc du sucre, des protéines, des vitamines, des acides gras… Ces nutriments sont nécessaires en vue d’améliorer le développement cognitif de son bébé et bien d’autres encore. Selon les experts, donner le sein fournit le nécessaire, contrairement au lait maternisé qui accuse tout de même certains manques.

Quels sont les apports du lait maternel pour la santé de son enfant ?

Avant tout, le lait maternel n’engendre aucune allergie, ni aux protéines ni au lactose. Il conviendra parfaitement à n’importe quel nouveau-né. D’ailleurs, c’est justement pour cette raison qu’un hôpital du Canada a constitué une banque de lait maternel naturel afin de les donner aux enfants prématurés. En effet, souvent dans ce cas, le lait de la mère n’est pas encore tout à fait prêt.

En outre, ce liquide protège également l’enfant contre les infections et les bactéries. Les cas de diarrhée ou de problèmes intestinaux ne seront pas fréquents. De plus, des recherches sur l’allaitement bébé ont démontré que lorsque l’enfant buvait du lait maternel, les infections comme la grippe ne l’atteignaient pas souvent. Il protège en outre contre l’eczéma, le diabète, et même contre ce que l’on appelle la « morte soudaine » du nourrisson.

Comment donner le lait maternel ?

Durant le premier semestre, il faut donner du lait maternel et seulement cela. En effet, il s’agit du seul aliment supporté par un nourrisson. Durant cette période, vous pouvez l’allaiter autant de fois que nécessaire. Contrairement au lait maternisé, les règles horaires à respecter sont beaucoup plus souples, voire inexistantes.

Pourtant, le geste ne doit pas s’arrêter là. Il est important que le bébé continue à puiser dans le sein de sa mère longtemps pour lui bâtir les anticorps primordiaux à sa santé. Aussi, il faut donner le lait maternel jusqu’à ce que l’enfant atteigne 2 ans. Sachez également qu’à partir du sixième mois, le lait maternel ne sera plus son principal aliment, il pourra s’ouvrir à des saveurs provenant d’autres aliments.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *