Monthly Archives: March 2017

Perte de poids, une alternative non chirurgicale

Le culte du corps parfait et bien entretenu avait envahi la société occidentale suite aux grands mouvements féministes durant la fin des années soixante et s’est prolongé jusqu’à aujourd’hui.

Or si la mode importée notamment par les stars de Hollywood était de recourir à la chirurgie esthé-tique, pour avoir une taille fine, notamment par des techniques comme la liposuccion, aujourd’hui beaucoup de personnes préfèrent des solutions plus douces et moins radicales.

ET c’est tout à fait dans l’air du temps, ainsi on avait vu une progression fulgurantes des traitements naturels, homéopathique et alternative au cours des dix dernières années.

La cellulite étant par excellence l’élément le plus disgracieux dans le corps d’une femme, des nou-velles solutions ont vu le jour pour en finir avec ça, notamment des techniques récemment décou-vertes venant directement des Etats-unis.

La cryolipolyse, une nouvelle méthode pour réduire la cellulite

cryolipolyseLa cryolipolyse est une nouvelle méthode peu connue encore à ce jour qui permet de faire dispa-raître la cellulite en utilisant le froid, elle permet de re-dessiner la silhouette sans passer par la chirurgie ou à des pratiques comme la liposuccion .

Le médecin (chirurgien, dermatologue ou encore spécialiste de la cryolipolyse à Paris) va, en utili-sant un extracteur de chaleur à deux degré, aspirer la zone disgracieuse.

Cette technique va éliminer les petits bourrelets et poignets d’amour entre autre d’une manière simple et rapide. Elle est donc réservée aux personnes qui ne sont pas en surpoids, mais qui ont juste de petits défauts à gommer.

C’est le médecin qui décidera si oui ou non le patient peut bénéficier de ce nouveau procédé qui ne convient pas à tous.

La durée du traitement

Il faut compter une heure par zone à traiter. Le médecin pose une ventouse reliée à une machine qui va tout simplement aspirer la peau.

Les résultats sont assez longs et il faut compter entre un et trois mois avant de voir les effets. Après la destruction des cellules graisseuses, il faut du temps avant que celles-ci ne s’éliminent entièrement.

Existe-il des effets secondaires ?

Cette nouvelle méthode comporte cependant des risques d’inflammation.

Le constructeur explique que si le patient est amené à reprendre du poids, les cellules graisseuses vont alors gonfler même si elles ne se reproduisent pas ce qui peut donc gâcher les résultats ob-tenus.

De petits désagréments peuvent apparaître tels que des rougeurs cutanées ou des gonflements. En général, seule une sensation d’engourdissement subsiste pendant plusieurs semaines.

Plus rarement, de légères douleurs à très douloureuses peuvent survenir.

Les tarifs varient entre 650€ et 1 400€ en fonction de la zone traitée du pays où le cabinet du mé-decin traitant est situé.